Loading...

Le lieu

Home / Le lieu

Au coeur de l’art :

L’emplacement géographique de la ville de Nozay est idéal pour l’implantation d’une structure culturelle touchant à l’art contemporain. La région des Pays de la Loire est forte d’actions culturelles et nécessite un lieu d’exposition au nord de la Loire Atlantique, conformément à ce qui est ressorti d’un premier entretien avec le FRAC en juillet dernier (cf : carte ci-contre : Les lieux d’art contemporain de la région Pays de la Loire).

Le Voyage à Nantes produit également chaque été un événement qui met en scène un dispositif via un parcours urbain enrichi de propositions d’oeuvres d’art, temporaires ou définitives, dans l’espace urbain. Des touristes venus de toute l’Europe découvrent le Grand Ouest à travers une déambulation mêlant patrimoine et art contemporain. La région voisine, la Bretagne, s’anime également l’été autour de l’art avec un circuit nommé L’Art dans les Chapelles. C’est une association qui regroupe 19 communes et deux communautés de communes du centre- Bretagne. Chaque été depuis 24 ans, L’art dans les chapelles invite des artistes contemporains à dialoguer avec le patrimoine religieux de la vallée du Blavet et du Pays de Pontivy. De début juillet à fin septembre, ce parcours draine un flux touristique conséquent. Le Grand Ouest a fait de l’art contemporain une pièce maîtresse de son identité et un de ses arguments phare pour inviter les touristes à découvrir ses territoires. Nozay peut jouir de cette politique tant culturelle, sociale qu’économique.

Le pôle culturel est toujours attractif et valorisant pour ceux qui sont prêts à s’y engager. Nozay bénéficiera d’une image culturelle et innovante dans son territoire avec des répercussions à l’échelle national e et européenne.

Ouvrir le plan
Fermer le plan

Le bâtiment

Le bâtiment de la rue Prosper Leroux :
Le lieu, ancien garage, construit dans les années 1920, répertorié au patrimoine des communes de Loire Atlantique (Le patrimoine des communes de France, éditions FLOHIC) est chargé d’histoire. Espace de création idéal avec son toit en dents de scie permettant d’avoir une lumière douce et constante au fil de la journée. Son architecture industrielle est réalisée à partir d’un savoir-faire local avec ses murs en schiste.

En son sein le centre d’art bénéficierait d’un emplacement idéal au coeur de la ville, facile à trouver pour les touristes et facile d’accès pour les locaux. Ce bâtiment nécessite malgré tout une restauration avec une mise aux normes pour l’accueil des publics (désamiantage, nouvelle chape de béton) et la création de deux petits studios (pouvant être construits dans la partie en parpaing, la zone la plus proche de la Mairie) pour accueillir l’artiste en résidence, les intervenants pour les conférences ou tout autre personnel actif au sein du centre.